L'avocat de Squarcini affirme que l'ancien patron de la DCRI est "intervenu dans un cadre légal"

DirectLCI
Maître Patrick Maisonneuve, l'avocat de Bernard Squarcini, "attend de ce procès de faire la démonstration que Squarcini est intervenu dans un cadre légal à l'époque". L'ancien patron de la DCRI comparaît ce mardi pour l'affaire des fadettes du journal Le Monde en 2010.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter