Le cadavre sans tête est celui du père disparu avec son petit garçon à Toulouse

Le cadavre sans tête est celui du père disparu avec son petit garçon à Toulouse

FAIT-DIVERS – Le corps sans vie repêché le 24 avril dernier près de l'usine hydroélectrique de l'Hospitalet-près-l'Andorre (Ariège) est celui d'un père de famille parti avec son fils d'un an sans donner de nouvelles depuis janvier. De quoi relancer l'inquiétude des familles sur le sort du garçonnet.

Une macabre découverte et un mystère qui s'épaissit. Deux familles toulousaines ont appris que le cadavre sans tête retrouvé dans l'Ariège à l'Hospitalet-près-l'Andorre, le 24 avril dernier, est celui du père du petit Habib, disparu depuis 4 mois.

Après comparaison des ADN, les enquêteurs ont eu confirmation que le corps repêché dans la rivière est bien celui  de Medhi, âgé de 34 ans . Selon les premiers éléments de l’enquête, la mère de l’enfant avait contacté les gendarmes en Ariège après avoir appris qu’un cadavre avait été retrouvé. Elle savait en effet que le père se trouvait dans ce secteur au moment du drame.

De nouvelles recherches devaient être lancées

La jeune femme avait alerté l'opinion publique en mars dernier en publiant sur une page Facebook des photos d'Habib dont elle était sans nouvelles depuis le 19 janvier. Ce week-end-là, elle avait confié son enfant à son ex-compagnon avec qui elle est séparée depuis octobre 2013. Depuis, plus personne n'a revu Medhi et Habib. De nouvelles recherches devraient être prochainement lancées dans l'Ariège.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid : les décès et les admissions en réanimation en hausse

EN DIRECT - Affaire des "écoutes" : cette condamnation ne "correspond pas à la vérité", tacle Me Temime, l'avocat de Thierry Herzog

Son enfance en Algérie, son grand amour partagé : Marthe Villalonga ouvre ses jardins secrets

Le coronavirus ne sera pas vaincu d'ici la fin de l'année, selon l'OMS

" J'ai 30.000 euros de dettes" : ces travailleurs ruinés par la crise du Covid

Lire et commenter