Le Conseil d'Etat confirme l'interdiction de reproduction des dauphins en captivité

DirectLCI
ANIMAUX - Le Conseil d’Etat a confirmé ce mardi le maintien de l'interdiction de la reproduction des dauphins et des orques en captivité, rejetant ainsi la requête du parc aquatique Marineland, à Antibes, contre un arrêté du ministère de l’Environnement.

Verra-t-on bientôt disparaître les spectacles de dauphins et d'orques dans les parcs aquatiques et les parcs d'attractions français ? Le Conseil d'Etat a en tout cas annoncé ce mardi, après début d'examen ce lundi, de rejet la requête de la société Marineland contre l'arrêté pris par le ministère de l'Environnement le 6 mai dernier, interdisant la reproduction des dauphins et des orques en captivité.

Une trentaine de dauphins concernés en France

Une décision qui vient conclure une séquence médiatique qui avait vu, la veille du second tour de l'élection présidentielle, la ministre de l'Environnement Ségolène Royal (nommée ce vendredi ambassadrice chargée de la négociation internationale pour les pôles Arctique et Antarctique) publier un arrêté encadrant la captivité des cétacés dans les parcs, et interdisant leur reproduction. "La reproduction des orques et des dauphins actuellement détenus en France est désormais interdite. Ainsi, seuls les orques et les dauphins actuellement régulièrement détenus peuvent continuer à l’être, sans ouvrir à de nouvelles naissances", peut-on lire sur l'arrêté publié le 6 mai au Journal officiel. Cela signe, à terme, l'arrêt de la captivité de ces animaux dans le pays, et donc la disparition des spectacles les mettant en scène. Or, il s'agit du fond de commerce de grands parcs comme Marineland, à Antibes.


Aujourd'hui, une trentaine de dauphins sont détenus en France (au Marineland, dans les Alpes-Maritimes, au parc Astérix, dans l'Oise, à Planète Sauvage, en Loire-Atlantique et au Moorea Dolphin Center en Polynésie française). Les quatre orques captifs le sont eux tous à Marineland.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter