Le deuxième adjoint du maire de Cannes placé en garde à vue

Le deuxième adjoint du maire de Cannes placé en garde à vue

DirectLCI
JUSTICE - Le deuxième adjoint de de Berand Brochand le maire de Cannes est en garde à vue deouis lundi. Il est entendu dans le cadre d'une affaire portant sur des détournements de fonds présumés.

Christophe Santelli-Estrany, deuxième adjoint du maire UMP de Cannes, Bernard Brochand, est en garde à vue depuis lundi. Ce mardi il était toujours entendu dans le cadre d'une enquête sur des soupçons de détournements de fonds. Un fonctionnaire municipal est lui aussi interrogé par les policiers dans le même dossier.

L'enquête menée par un juge d'instruction de Grasse a déjà conduit au mois de novembre et de décembre dernier à trois mises en examen dans l'entourage de Bernard Brochand. Le dossier porte sur des soupçons de "corruption passive et active", "prise illégale d'intérêts", "faux en écriture et usage de faux", et "détournements de fonds publics" dans l'affaire de l'association des Amis de Cannes qui soutient le maire, son président Daniel Alessio (à la retraite depuis l'été) et son trésorier André Taddeï, mis en examen en novembre.

Des généreux donateurs dans le viseur

Les enquêteurs cherchent notamment à savoir si les fonds récoltés par l'association ont pu servir à financer des événements liés à des campagnes électorales en 2012, selon une source proche du dossier. A l'étude aussi: les généreux donateurs de l'association, notamment une discothèque de renom, le Baôli, qui a récemment obtenu une concession de trente ans.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter