Le douloureux passé des enfants réunionnais envoyés de force en métropole

France
DirectLCI
L'Assemblée nationale doit voter mardi une résolution reconnaissant le préjudice subi par plus de 1.600 enfants réunionnais entre 1963 et 1982. Pendant 20 ans, des bébés et des adolescents ont été envoyés en métropole pour contrer l'exode rural dans certains départements comme la Creuse. Si certains étaient orphelins ou abandonnés par leurs parents, d'autres ont été arrachés à leur famille contre la promesse d'un avenir meilleur. La réalité, elle, fut tout autre.

Sur le même sujet

Lire et commenter