Le fabuleux tour de France de Bionic Patricia

Le fabuleux tour de France de Bionic Patricia

France
DirectLCI
DEFI - A 58 ans, Patricia Hermitte, alias Bonic Patricia, revient de loin. Touchée par deux cancers, cette Grenobloise, qui vit désormais avec un sternum en Gortex et des côtes en titane, a décidé de "faire un pied de nez à la maladie". Son rêve : réaliser son propre tour de France à vélo.

"J’avais besoin d’ivresse. L’idée m’est venue tout naturellement", raconte Patricia Hermitte. Depuis qu'elle a eu l'idée de faire son propre tour de France, seulement deux mois et demi se sont écoulés, le temps de réunir une équipe d’une dizaine de bénévoles pour l’aider à organiser son tour ! "J’ai voulu partir vite car on ne sait jamais de quoi demain sera fait", explique cette maman de deux enfants, grand-mère d’un petit garçon. Presque un an jour pour jour après sa dernière opération, Patricia quittera Grenoble le 7 juin prochain pour parcourir près de 5 300 km en 70 étapes, de la Méditerranée aux Pyrénées, en remontant par la côte Atlantique et la mer du Nord. Un parcours sur le modèle du tour de France de 1909 ! 

Des fonds pour une association

Ex-marathonienne, celle qui se surnomme désormais Bionic Patricia se prépare à cette grande aventure depuis plusieurs semaines en avalant les kilomètres. C’est d’ailleurs sur un vélo ultra-léger, spécialement conçu pour elle par le fabricant Daniel Cattin, qu’elle nous a rejoint en centre-ville de Grenoble. Plus qu’une manière de réapproprier son corps, ce défi sera aussi l’occasion pour elle de remercier les équipes médicales qui l’ont soutenue, comme la clinique Belledonne et le centre de rééducation Henri-Bazire. "Nous avons lancé une collecte de fonds sur Leetchi de 10 000 euros, et nous avons déjà récolté près de 2 900 euros. Tout l’argent qui ne sera pas utilisé pour le financement du tour sera donné à l’association Espoir Isère contre le cancer  », souligne-t-elle.

Soutenue par Jeannie Longo

Durant son périple, Patricia passera ses nuits à l'hôtel, en maison d’hôtes ou sous sa tente, et avancera à son rythme. Elle se donne jusqu’à fin août pour terminer son parcours et a même reçu le parrainage de la championne cycliste, Jeannie Longo ! "Ce que j’ai appris, c’est aussi la prudence. Je ne veux pas faire d’excès, il faut que je revienne en forme". Car elle a déjà un autre projet : celui de partir faire le marathon de New York pour les 18 ans de son petit-fils, en 2028 !

Sur le même sujet

Lire et commenter