Le FC Nantes s’invite dans la campagne électorale

Le FC Nantes s’invite dans la campagne électorale

DirectLCI
POLITIQUE – Waldemar Kita, le président du FCN, a pris part dimanche à une conférence de presse commune avec Laurence Garnier, candidate UMP aux municipales.

Waldemar Kita s’invite dans le débat électoral. Fait plutôt inhabituel, le président du FC Nantes a en effet participé dimanche à une conférence de presse commune avec Laurence Garnier (UMP), après l’envoi de sa "lettre ouverte" à tous les candidats aux élections municipales. Dans cette lettre, l’homme d’affaires franco-polonais y pointe notamment le "déséquilibre choquant" des subventions municipales entre son club et le Handball Club de Nantes (HBCN). Le club de handball présidé par Gaël Pelletier – par ailleurs "ambassadeur" de la liste de Johanna Rolland (PS) – reçoit "1,1 million d’euros par an, contre 300 000 euros pour le FCN". Waldemar Kita réclame aussi la construction d’un nouveau stade, à la place de la Beaujoire.

Un « musée du FC Nantes »

Laurence Garnier a ainsi promis la "création d’un musée du FC Nantes", et de mettre la Beaujoire gratuitement à disposition du club. Soit un cadeau annuel de 300 000 euros. En revanche, elle n’est pas favorable au projet de nouveau stade...

Mais la candidate UMP n’est pas la seule à avoir répondu à Waldemar Kita. Dans un communiqué de presse, Christian Bouchet (FN) a ainsi fait savoir dimanche qu’il était d’accord avec les propositions de Waldemar Kita, "hormis sur la construction d’un nouveau stade". Pascale Chiron (EE-LV), elle, s’est plutôt calquée sur une autre lettre ouverte, celle de l’association de supporters "A la nantaise", qui veut entrer au conseil d’administration du FCN… Selon elle, aucun Canari ne devra gagner "plus de dix fois le Smic" si le club veut prétendre à ses subventions. La candidate écologiste soutiendra aussi la création de "La Table jaune", une "plate-forme citoyenne, transparente et consultative" qui réunirait une fois tous les six mois les responsables du FCN, les collectivités locales et les associations de supporters.

Plus d'articles