Suède : Jean-Claude Arnault, le Français au centre du scandale du Nobel de littérature, officiellement accusé de viol

DirectLCI
JUSTICE - Jean-Claude Arnault, le Français au centre du scandale qui a conduit à la non-attribution cette année du prix Nobel de littérature, est visé par deux accusations de viol, a annoncé mardi le parquet suédois.

La procureure Christina Voigt a annoncé mardi que Jean-Claude Arnault avait été mis en examen pour deux faits de viol qui auraient été commis en 2011 à Stockholm. "Je pense que les preuves sont solides et suffisantes pour que les accusations soient portées", a-t-elle expliqué.  


Agé de 71 ans, Jean-Claude Arnault est l'époux de l'écrivaine Katarina Frostenson, membre de l’Académie suédoise.  A la suite du mouvement planétaire #MeToo à la fin de l'année 2017, il a été accusé par 18 femmes de harcèlement et agression sexuelle dans les pages d'un quotidien de référence en Suède. Ces accusations ont mené à l'ouverture de l'enquête actuellement en cours mais aussi à la démission de 6 des 18 membres de l'Académie suédoise chargée de décerner le Nobel. 

Jean-Claude Arnault nie les accusations

L'onde de choc ne s'est pas arrêtée là :  l’Académie a fini par annoncer début  mai le report d’un an de l’attribution du prix Nobel de littérature 2018, une première depuis près de soixante-dix ans. 


Photographe de profession, Jean-Claude Arnault, surnommé depuis le début de l'affaire de "Weinstein de Suède", siégeait au sein de l'institution jusqu'à sa démission au mois d'avril. Il est en outre soupçonné d'être à l'origine de fuites sur l'attribution du prix, ce qu'il nie, tout comme les accusations de harcèlement.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter