Suède : Jean-Claude Arnault, le Français au centre du scandale du Nobel de littérature, officiellement accusé de viol

Suède : Jean-Claude Arnault, le Français au centre du scandale du Nobel de littérature, officiellement accusé de viol
FRANCE

JUSTICE - Jean-Claude Arnault, le Français au centre du scandale qui a conduit à la non-attribution cette année du prix Nobel de littérature, est visé par deux accusations de viol, a annoncé mardi le parquet suédois.

La procureure Christina Voigt a annoncé mardi que Jean-Claude Arnault avait été mis en examen pour deux faits de viol qui auraient été commis en 2011 à Stockholm. "Je pense que les preuves sont solides et suffisantes pour que les accusations soient portées", a-t-elle expliqué.  

Agé de 71 ans, Jean-Claude Arnault est l'époux de l'écrivaine Katarina Frostenson, membre de l’Académie suédoise.  A la suite du mouvement planétaire #MeToo à la fin de l'année 2017, il a été accusé par 18 femmes de harcèlement et agression sexuelle dans les pages d'un quotidien de référence en Suède. Ces accusations ont mené à l'ouverture de l'enquête actuellement en cours mais aussi à la démission de 6 des 18 membres de l'Académie suédoise chargée de décerner le Nobel. 

Jean-Claude Arnault nie les accusations

L'onde de choc ne s'est pas arrêtée là :  l’Académie a fini par annoncer début  mai le report d’un an de l’attribution du prix Nobel de littérature 2018, une première depuis près de soixante-dix ans. 

Photographe de profession, Jean-Claude Arnault, surnommé depuis le début de l'affaire de "Weinstein de Suède", siégeait au sein de l'institution jusqu'à sa démission au mois d'avril. Il est en outre soupçonné d'être à l'origine de fuites sur l'attribution du prix, ce qu'il nie, tout comme les accusations de harcèlement.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent