Le futur tram aura son quartier général à l’ouest de Nice

Le futur tram aura son quartier général à l’ouest de Nice

France
DirectLCI
URBANISME – La métropole Nice Côte-d’Azur a dévoilé ce lundi le projet architectural du futur centre de maintenance de la nouvelle ligne de tram. Il sera construit dans la plaine du Var avec un parking relais d’au moins 500 places de stationnements

C’est une sorte de quartier général de la future ligne 2 du tram qui a été présenté ce lundi par Christian Estrosi, en tant que président de la métropole Nice Côte-d’Azur. En 2018, un spectaculaire centre de maintenance des rames sera mis en service dans la plaine du Var à proximité du palais Nikaia.

Fonctionnant comme le site du Rouret pour la ligne 1, mais plus grand, il comprendra notamment un garage géant pouvant accueillir une cinquantaine de tramways, un atelier d’entretien, une station de lavage et le poste de commande centralisé.

Quatre étages et un patio

Pour le parti pris esthétique des bâtiments techniques, le cabinet d’architecture bordelais "Brochet, Lajus, Pueyo" ainsi que l’agence niçoise "In Situ", choisis parmi 44 candidatures, ont opté pour un mélange de toitures végétalisées, de parois vitrées, d’inox, de bois. "Il y aura une vision très transparente sur le remisage (ndlr : l'endroit où sont stockées les rames)", souligne l’un des architectes Emmanuel Lajus.

Le projet comprend aussi un immense parc relais de 500 places minimum. Une extension à 700 stationnements étant possible. Les usagers pourront y garer leur voiture et prendre le nouveau tram pour aller au Cadam ou en direction de l’est, se rendre à l’aéroport ou à la nouvelle gare mulitmodale qui remplacera celle de Saint Augustin. Ce parking s’élèvera sur quatre étages avec une façade d’allure moderne en claustra de bois lamellé collé. A l’intérieur, les concepteurs prévoient d’aménager un patio comme un jardin vertical. L’ensemble de ce centre de maintenance sera configuré pour, à terme, accueillir les ligne 3 et 4. Hors équipement et maîtrise d’œuvre, il coûtera 25 millions d’euros hors taxes.

"En temps et en heure"

Côté finances justement, le budget des 721 millions d’euros hors taxes, annoncés pour la ligne ouest-est, est désormais bouclé selon Christian Estrosi. Lundi, à l’issue de la présentation du centre de maintenance, un nouveau prêt de 250 millions, accordé à la métropole par la Caisse des dépôts et consignations, a été signé. Il s’ajoute à celui du même montant, conclu en novembre dernier avec la banque européenne d’investissement. "C’est la dernière tranche qui garantit définitivement que le dernier centime nécessaire à cette ligne est provisionné. A ceux qui pourraient en douter : tout sera prêt en temps et en heure !" a indiqué l’élu.

Sur le même sujet

Lire et commenter