Le "gang des crêpiers" rejugé à Nantes avant la Chandeleur

Le "gang des crêpiers" rejugé à Nantes avant la Chandeleur

JUSTICE - Les Bonnets rouges nantais appellent à un rassemblement mardi devant le Palais de justice, par solidarité avec les manifestants qui seront jugés pour avoir jeté de la farine et des oeufs sur la façade de Jean-Marc Ayrault.

Ils les ont ironiquement surnommés "le gang des crêpiers" . Les Bonnets rouges ont appelé à un rassemblement de soutien mardi après-midi devant le Palais de justice de Nantes, où cinq des leurs seront jugés pour avoir jeté de la farine et des oeufs sur la maison de Jean-Marc Ayrault . Les faits avaient eu lieu après la manifestation pour la réunification de la Bretagne, qui avait réuni en juin entre 8 500 et 15 000 personnes selon les sources dans les rues de la ville.

Des poursuites "disproportionnées"

Outre ces "dégradations", les prévenus seront jugés pour "violences volontaires sur agent de la force publique" pour avoir "menacé" et "bousculé" deux policiers de faction devant le domicile de l'ancien Premier ministre. Trois d'entre eux se voient aussi reprocher un "port d'arme prohibé", en l'espèce un couteau de poche. Des poursuites "disproportionnées" pour des "faits mineurs" , selon le collectif Vivre, décider et travailler en Bretagne.

"Prêts à payer le pressing"

"La volonté du parquet n'est en rien d'obérer la liberté de manifester, mais celle-ci n'autorise pas tout : ni les dégradations, ni les violences, ni le port d'arme", avait estimé la substitut du procureur de la République lors de la première audience en comparution immédiate, qui avait fait l'objet d'un renvoi. "Il a fallu chercher beaucoup pour trouver de quoi qualifier délictuellement les faits reprochés", avait rétorqué Me Yann Choucq, l'avocat de la défense. "Pour ce qui est des "violences", je ne vois pas très bien desquelles on parle : s'il s'agit des quelques éclaboussures de farine et de jaunes d''œuf, mes clients sont prêts à payer le pressing."

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Jean Castex veut "mettre le paquet sur la vaccination" en mars et avril

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Comportement, climat, géographie... pourquoi les chiffres du Covid font-ils le yoyo d'une région à une autre ?

Vaccination des soignants : comment expliquer les disparités entre professions ?

Lire et commenter