Le Grand Stade de l'OL, future machine à business

Le Grand Stade de l'OL, future machine à business

ECONOMIE – Si la future enceinte accueillera bien sûr les matches de foot du club lyonnais, ce dernier compte bien séduire les entreprises et le grand public afin de les attirer tout au long de l'année. Plusieurs concerts et d'autres manifestations sportives sont d'ores et déjà programmés.

Retenez bien la date. Le samedi 9 ou le dimanche 10 janvier 2016, l'Olympique Lyonnais devrait disputer son premier match dans son nouveau Grand Stade . Ce sera contre Troyes , à l'occasion de la 20ème journée de Ligue 1. Et deux semaines plus tard, l'inauguration de l'enceinte flambant neuve se fera en grande pompe lors d'un choc face à l'Olympique de Marseille . Mais l'arène de 59 000 places située à Décines n'est pas seulement conçue pour accueillir les rencontres de l'OL. Très loin de là.

Propriétaire de son antre, le club compte bien rentabiliser le plus rapidement possible un projet estimé à 455 millions d'euros. Pour ce faire, Jean-Michel Aulas entend attirer aussi bien les entreprises que le grand public chaque jour de l'année. "Notre modèle est inspiré de ce que fait Arsenal avec son Emirates Stadium et le Bayern Munich avec son Allianz Arena, explique Jean-Michel Aulas, le président de l'OL. Les entreprises pourront utiliser le stade pour des séminaires, des conventions, ou encore louer des loges, disponibles 365 jours par an pour la plupart. La moitié d'entre elles sont d'ailleurs déjà vendues", assure JMA, qui précise que 6 000 places seront réservées aux VIP (1 800 à Gerland).

70 millions d'euros de recettes annuelles ?

Au-delà des jours de matches, les supporters pourront quant à eux se rendre au Parc Olympique Lyonnais pour visiter le musée du sport rhônalpin, acheter des produits dérivés en boutique et profiter du centre de loisirs (bowling, foot en salle, laser game, karting…) et des restaurants qui ouvriront par la suite. Et outre le ballon rond, le nouveau bébé de l'OL accueillera également des concerts dès l'été prochain, et les finales des Coupes d'Europe de rugby 2016. Du hockey sur glace sera également programmé.

Grâce à la qualification directe pour la Ligue des champions et les revenus qui en découlent (droits TV, billetterie, marketing…) et l'arrivée de nouveaux sponsors, Jean-Michel Aulas - qui vise les 30 000 abonnés dans le nouveau stade - annonce que son club disposera d'un budget de "180 millions d'euros minimum" pour la saison 2015-2016 (contre 100-120 millions les deux années précédentes). Reste un dossier à finaliser, et non des moindres : celui du nom que portera l'enceinte. "Les négociations sont en cours, et le naming devrait être connu assez rapidement, avant l'entrée dans le stade en tout cas", espère l'homme fort de l'OL. A terme, le Grand Stade pourrait générer 70 millions d'euros de recettes annuelles au club.

A LIRE AUSSI >> Les supporters au stade de la visite
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Omicron : 464.769 nouvelles contaminations au Covid en 24 heures, un record en France

VIDÉO - Blanquer à Ibiza : "Si c’était à refaire, je choisirais un autre lieu", concède le ministre sur TF1

République Tchèque : une chanteuse meurt du Covid-19 après l'avoir volontairement contracté

EN DIRECT - Covid-19 : Boris Johnson annonce la fin de l'essentiel des restrictions en Angleterre

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.