Le "House of Cards" version Marseille fera-t-il trembler la classe politique locale ?

FRANCE

MÉDIAS – Le géant de la VOD Netflix diffusera une série made in Marseille. Le pitch ? L’affrontement entre Robert Taro, maire de la ville depuis 25 ans, et son adversaire politique pour la mairie avec en toile de fond les manœuvres politiciennes. Une comparaison troublante avec l’actualité de la ville. Les producteurs assurent qu’il ne s’agit que de pure fiction.

Vous aimez House of Cards ? Vous adorerez Marseille. Outre son arrivée en France le 15 septembre prochain, le géant de la vidéo à la demande Netflix va créer une série originale dont la réalisation se déroulera dans la deuxième ville de France. Une série en 8 épisodes de cinquante minutes qui promet de "brouiller les frontières entre cinéma et télévision".

A l'image du phénomène House of Cards, elle parlera "du pouvoir, de la corruption et de la rédemption dans la cité phocéenne". Vaste programme qui n’est pas sans rappeler l'actualité marseillaise. Surtout lorsqu'on découvre le pitch : Marseille racontera l’affrontement entre Robert Taro, maire de la ville depuis vingt-cinq ans, et son adversaire politique pour la mairie avec pour personnages secondaires les politiciens, les syndicats et les barons de la drogue.

"Les Marseillais ne sont pas dupes"

"Une pure fiction", rappellent dans La Provence les producteurs de la série. Mais le parallèle fait toutefois sourire dans la classe politique marseillaise. "Il y a d’autres villes où des maires sont installés depuis des années", note la conseillère municipale UMP Martine Vassal. Se disant avant tout "fière que la ville ait été choisie pour la série", elle assure ne pas avoir "d’appréhension particulière" quant au scénario de la future série.

Même son de cloche du côté du Parti socialiste, où le chef du groupe au conseil municipal, Stéphane Mari, estime que "les gens ne seront pas dupes" et "sauront faire la différence entre la fiction et la réalité". Sans vouloir faire de "procès d’intention en matière de Marseille bashing", Stéphane Mari attend de voir ce que la série donnera à l’écran. Histoire d’anticiper l’écriture du scénario, Martine Vassal se dit même prête à donner des conseils aux producteurs. "Mais pas pour jouer dans la série ! Chacun son métier", rigole-t-elle.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter