Le mariage Poitou-Charentes-Pays de la Loire officialisé ?

Le mariage Poitou-Charentes-Pays de la Loire officialisé ?

REGIONS - D’après le journal "Ouest-France", François Hollande aurait annoncé à Jacques Auxiette la fusion des régions Pays de la Loire et Poitou-Charentes.

D’après Ouest-France , c’est officiel. Et c’est un coup de tonnerre : le président François Hollande viendrait d’annoncer par téléphone à Jacques Auxiette que les Pays de la Loire allaient fusionner avec le Poitou-Charentes, dans le cadre du redécoupage territorial. Dans ce schéma, la Bretagne resterait seule dans ses frontières actuelles.

"Dans la foulée de cette annonce présidentielle, Jacques Auxiette a donné l'information aux élus présents pour la première réunion du comité régional de suivi de la réforme territoriale", indique Ouest-France.

Il y a une dizaine de jours, Jacques Auxiette avait rencontré Ségolène Royal et Jean-François Macaire, président du Poitou-Charentes , pour "évoquer la fusion des régions" et avait annoncé le lancement d’une étude sur le sujet. Le président de région avait ensuite expliqué qu’il étudiait "toutes les hypothèses possibles", mais il affichait sa préférence pour un rapprochement avec la Bretagne. Mardi, dans un communiqué, Jacques Auxiette a annoncé qu’il ne s’exprimerait pas "avant une communication officielle sur la réforme territoriale".

"Une fusion complètement folle"

Sur les réseaux sociaux, les réactions n’ont en tout cas pas manqué, notamment de l’opposition. Car les rangs du PS restent eux plutôt silencieux. Julien Bainvel, conseiller municipal d’opposition indique ainsi sur Twitter : "Je savais, et je l'avais dit en 2012, que François Hollande et son équipe étaient mauvais. Mais j'avoue que chaque jour ils m'étonnent #incompétence".

D’autres disent leur incompréhension : "J'espère que l'ensemble des élus UMP de la région s'opposeront à cette fusion complètement folle!", pour Antoine, militant UMP ; "Aucune identité, aucune cohérence", note un autre internaute.

Le député vert François de Rugy indique lui qu'"à force de nier les évidences et de refuser les solutions de bon sens comme réunification #Bretagne les élites politico-technocratiques encore plus mériter le rejet populaire dont elles sont l'objet." Avant de laisser planer le suspens : "Mon petit doigt me dit que ce n'est pas le dernier épisode... Il y aura d'autres rebondissements !"

Des manifestations mardi

De leur côté, les collectifs partisans du rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne prévoient des rassemblements demain mardi à Nantes, de 17h à 20h devant la préfecture, mais aussi à Rennes, Quimper, Brest, Saint-Brieuc et Vannes.

L’Union démocratique bretonne juge elle dans un communiqué que "cette situation est inacceptable alors que les habitants de la Région Bretagne et de Loire-Atlantique se mobilisent depuis plus de 40 ans pour la réunification".

Le parti estime notamment que "la Région Bretagne ne peut rester isolée au milieu de régions disproportionnées et la Loire-Atlantique ne doit pas être à la marge d'une région technocratique et sans cohérence." Il appelle "les élus du cinquième département breton et la population à réagir pour ne pas laisser la Loire-Atlantique au ban d'une telle région chimère".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Le pass vaccinal remplace le pass sanitaire : tout ce qu'il faut savoir ce lundi

EN DIRECT - Covid-19 : contaminations et hospitalisations en hausse avant l'entrée en vigueur du pass vaccinal

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

Disparition de Jean-Jacques Savin : la marine portugaise indique n'avoir pas retrouvé le corps de l'aventurier

VIDÉO - Valérie Pécresse sur TF1 : "Je veux que 95% des Français ne payent plus de droits de succession"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.