Le Metronum séduit ses premiers visiteurs

Le Metronum séduit ses premiers visiteurs

DirectLCI
CONCERT – Pour fêter son ouverture, la nouvelle salle toulousaine dédiée aux musiques actuelles accueille les Toulousains tout le week-end. Au programme: visites guidées, animations et concerts.

Un "bel outil", "moderne", "novateur", "où l'on va aimer venir"… Les portes du Metronum sont ouvertes depuis à peine une heure ce vendredi après-midi et déjà, les premiers visiteurs sont conquis. "En tant que musicien, technicien et spectateur, cet endroit a un intérêt multiple pour moi!", explique Jean-Christophe, 40 ans.

Et pour cause: en plus d'une salle de concert de 600 places, le Metronum dispose d’une "music box" (espace scénique dédié aux show cases et performances), de studios de répétition et de bureaux dévolus au cluster MaSphère, pépinière d’entreprises de la filière des musiques actuelles. "Nous l'avons souhaité comme étant à la fois une salle de concert et un lieu de travail pour les artistes, confirme Hervé Bordier, directeur du pôle des musiques actuelles à Toulouse. 60 à 80 personnes vont ainsi travailler ici chaque jour."

"C'est le genre d'endroit qui manquait à une ville comme Toulouse, affirme Fabrice, des Siestes électroniques. Il va être un véritable lieu de vie, de jour comme de nuit!" De son côté, Cyrielle, 24 ans, est séduite par l'espace dédié au hip-hop, "trop peu représenté dans les lieux culturels en France".

6 à 10 concerts par mois

Tous ont  désormais hâte de découvrir la programmation. "Les musiques actuelles, ça recouvre beaucoup de choses mais pour moi, c'est l'assurance d'une programmation aussi éclectique que mes goûts musicaux", s'enthousiasme déjà Ambre, 27 ans, grande consommatrice de concerts. Il ne faudra toutefois pas s'attendre à de gros événements chaque soir, car pour Hervé Bordier, il n'est pas question que le Metronum devienne un "garage à spectacles". "Nous n'allons programmer que six à dix concerts par mois. Nous voulons prendre notre temps pour apprivoiser le lieu."

Dès ce soir, les Toulousains pourront venir découvrir dans la grande salle Chouf, Anakronic Electro Orchestra ou encore Mondkopf Live. Demain, au terme d'une journée riche en animations, c'est le "rappeur philosophe" Rocé qui s'emparera de la scène du Metronum.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter