Le Modem aura finalement un candidat aux municipales à Nantes

Le Modem aura finalement un candidat aux municipales à Nantes

DirectLCI
POLITIQUE - Xavier Bruckert, 58 ans, chef d’entreprise et président du Modem 44 va conduire la liste l’Alternative pour Nantes. Les centristes mettent ainsi un coup de canif dans l’alliance nouée avec l’UDI, qui a rejoint l’UMP Laurence Garnier.

Ils ont finalement décidé de se lancer. Deux mois avant les élections municipales, et alors que des militants centristes ont déjà rejoint, avec l’UDI, l’UMP Laurence Garnier ou l’EELV Pascale Chiron, le Modem a annoncé qu’il présenterait une liste à Nantes. "L’Alternative pour Nantes" est ainsi conduite par Xavier Bruckert, 58 ans, chef d’entreprise et président du Modem 44.

Il propose un projet "ouvert aux centristes et aux républicains de sensibilité politique de droite comme de gauche". La démarche se veut "innovante". Le candidat entend ainsi appliquer une méthode de travail collaborative inspirée du milieu informatique, permettant la "mise en place de solutions pratiques qui fonctionnent", ou encore "l’acceptation du changement". De même, Xavier Bruckert opte pour le crowdfunding – appel aux citoyens – pour financer sa campagne.

Ecologie, économie et culture au programme

Les idées présentées balaient un large spectre, développées à Nantes à droite comme à gauche. Xavier Bruckert veut ainsi – comme le propose Laurence Garnier – travailler au rayonnement à l’international de Nantes et revivifier le commerce de proximité. Côté culture, il propose aide et soutien aux jeunes créateurs, une meilleure place faite au théâtre et au livre, le développement de la culture scientifique et technique. Il entend aussi – comme Pascale Chiron -, mettre l’écologie au cœur de ses projets, avec une "conception non culpabilisante et non punitive".

Côté aménagements, les propositions sont diverses, allant de la mise à niveau du port de croisière de Nantes pour accueillir, entre autres, le futur paquebot France, la couverture du stade de la Beaujoire, la desserte rail de l’actuel aéroport, la création de parkings, ou encore la construction d’un pont ferroviaire entre l’île de Nantes et Chantenay.


 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter