Le mystère de la photo de Zidane sur la Corniche résolu

Le mystère de la photo de Zidane sur la Corniche résolu

France
DirectLCI
ART – La photo a créé un véritable buzz. Samedi soir, le portrait de Zinédine Zidane mimant un "chut" avait été projeté sur un mur de la Corniche pour réaliser une œuvre d’artiste.

Non, Zinédine Zidane ne reviendra pas à Marseille. Beaucoup l’espéraient après la brève projection, samedi soir, d’une photo de l’enfant de la Castellane sur un mur de la Corniche. C’était en fait un leurre. Ou plutôt un projet artistique porté par le photographe  Philippe Echaroux .

"On parle souvent de la ville en mal, je voulais projeter une image d’un symbole, d’un modèle qui parle à tout le monde", confie l’artiste qui a réellement rencontré Zinédine Zidane à Madrid l’an passé. "Je lui avais parlé du projet de mettre sa photo sur le mur où il était avant, il a vraiment été emballé".

Pour l’occasion, l’entraîneur-adjoint du Real s’est prêté au jeu en mimant du doigt un "chut" mystérieux. "C’est une façon de dire, je suis encore là, avec vous, mais ne le dites pas trop fort", révèle Philippe Echaroux.

Un street-artist original

Pas mécontent du buzz créé par cette projection, le street-artist compte maintenant continuer à diffuser ses photos mais "à sa manière". "Je ne veux pas faire un truc qui existe déjà dans la projection de photos. Mon approche est de ne pas salir et de pouvoir enlever le matériel de suite".

Afin de réaliser ses performances, il a donc "bidouillé" comme il dit un vidéoprojecteur facile à emporter. "Ceux sur le marché coûtent 20 000 euros, je n’avais pas le budget pour", souligne-t-il en pensant à son prochain projet au printemps prochain.

Sur des espaces insolites, telles que des arbres ou des falaises de Marseille, Philippe Echaroux projettera avec son matériel des photos de Marseillais rencontré au gré de son travail. "L’idée est de montrer qu’en se bougeant un peu le cul on peut faire des trucs sympas et qui inspirent", espère-t-il.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter