Le Nord Pas-de-Calais se mobilise en masse pour Charlie

FRANCE

HOMMAGE - 70.000 personnes ont défilées ce week-end aux quatre coins de la région Nord Pas-de-Calais avec en point d’orgue une marche à Lille qui a rassemblé 40.000 personnes samedi après-midi. Comme partout en France, le Nord Pas-de-Calais est Charlie.

Une mobilisation sans précédent dans la région Nord-Pas-de-Calais. Ni le vent ni la pluie qui se sont abattu sur la région, n’ont eu raison de la détermination de dizaines de milliers de personnes, samedi, dans les rues de Lille, Arras, Calais Dunkerque, Maubeuge… Ils étaient 70.000 à défiler pour dire non au terrorisme et clamer haut et fort "Je suis Charlie".

Le rassemblement lillois a réuni près de 40.000 personnes samedi après-midi. Le cortège de cette marche citoyenne s’est élancé vers 14 heures de la porte de Paris pour rejoindre la place de la République près de deux heures plus tard. Ce rassemblement inédit dans la capitale des Flandres s’est déroulé dans une ambiance remplie d’émotion et marquée par de nombreuses salves d’applaudissements.

Encore un cortège à Lille ce dimanche

Dans le même temps, ils étaient 7.000 à Dunkerque, 5.000 à Arras, 3.000 à Calais et Valenciennes ou encore 1000 à Lens. Samedi soir, les spectateurs du match Lille-Caen ont observé une minute de silence, comme sur tous les terrains de Ligue 1, tandis que de nombreux supporteurs arboraient le slogan "Je suis Charlie". Ce dimanche, la mobilisationn ne faiblit pas. 2000 personnes se sont rassemblées sur le parvis de l’hôtel de ville de Tourcoing pour un hommage aux victimes des attentats. Des applaudissements ont notamment été adressés aux policiers et journalistes présents sur place.

A Lille, environ 2500 personnes ont de nouveau défilé en début d’après-midi tandis que des rassemblements avaient lieu dans des dizaines de communes. Les hommages aux 17 victimes des attentats prennent parfois des tournures inédites comme à Bondues ou 120 motards ont formé un gigantesque « Je suis Charlie » sur le tarmac de l’aérodrome. A Sainghin-en-Weppes, douze crayons géants, la mine rouge couleur sang, ont été installés devant la mairie en hommage aux douze personnes tuées lors de l’attaque de Charlie Hebdo.
 

Sur le même sujet

Lire et commenter