Le nouveau parcours du combattant de Bilal, victime des attentats de novembre

France
DirectLCI
Le soir des attentats du 13 novembre, Bilal a été touché par l’explosion d’un kamikaze devant le stade de France. Il a eu la chance de survivre, mais fait aujourd’hui face à ce qu’il appelle "une double peine" : l’accumulation de factures impayées pour des soins médicaux. En tout, il a dû avancer près de 12.000 euros. Il estime, comme beaucoup d’autres victimes, avoir été délaissé par l'État et a fait appel à un avocat.

Sur le même sujet

Lire et commenter