Le pari fou du skipper Stéphane Narvaez

Le pari fou du skipper Stéphane Narvaez

DirectLCI
AVENTURE – Le skipper Stéphane Narvaez quittera bientôt le port de Cannes pour non pas un tour du monde en solitaire mais quatre à la suite, sans escale ni ravitaillement ! Explications.

Il a mis à l’eau son bateau, Oïkos, il y a quelques jours dans le port de Cannes. Le départ n’est pas prévu avant le 16 avril prochain, le temps de fignoler, après le passage au chantier naval pour carénage, les derniers détails d’un pari totalement fou : le skipper Stéphane Narvaez n’envisage pas un, mais quatre tours du monde successifs... du jamais vu ! Tous contre vents et marées dans les mers australes. D ’où le nom de son expédition, "4 SMS", pour "Quatre Saisons dans les Mers du Sud".

Le voyage durera seize mois au total, soit le temps nécessaire pour rejoindre la pointe sud de l’Afrique et effectuer quatre tours du monde en contournant l’Australie et la Patagonie. Objectif du marin : observer la mer à travers les quatre saisons. Pour corser encore un peu plus l’affaire, l’homme à la barbe broussailleuse effectuera son périple seul et sans escale ni ravitaillement ! Pour autant, pas vraiment d’inquiétude chez ce marin qui fait confiance à son bateau, à bord duquel il a déjà effectué un tour du monde à contre-sens il y a maintenant trois ans : "Oïkos n’est pas forcément très confortable mais il se comporte très bien en mer, il est véloce et résistant."

Un rationnement méthodique

Pour accomplir son périple, Stéphane Narvaez a minutieusement étudié la question des rations alimentaires et de leur compactage. Seize lots de denrées ont été élaborés afin que le skipper puisse manger chaque mois des repas variés. Une fois ses 200 litres d’eau épuisés, c’est l’eau de pluie traitée qui étanchera sa soif. En attendant le grand départ, prévu le 16 avril prochain, donc, Stéphane Narvaez sera de passage, pour présenter son projet, à La Ciotat, Marseille, Fréjus, Monaco, Nice, Saint-Laurent-du-Var, Antibes et enfin Cannes d’où les choses sérieuses commenceront…

Plus d'articles

Lire et commenter