Le père avait violé ses deux filles : 15 ans de prison

Le père avait violé ses deux filles : 15 ans de prison

JUSTICE – La Cour d’assises de Nantes a condamné mardi un homme de 63 ans pour tentatives de viol et viol de ses deux filles.

Pendant des années, il les a touchées, il les a violées. C’était ses filles, des enfants. Mardi, un homme de 63 ans était jugé à la Cour d’Assises de Nantes "pour viols et tentatives de viols" , relate Ouest-France  ce mercredi.

Cet ancien cadre supérieur regrette à la barre ce qu’il a infligé à ses fillettes : "C'est inqualifiable. Je ne réalisais pas la monstruosité... Ni le mal que je pouvais faire", constate-t-il dans le quotidien. "Je suis un malade. Je ne m'en n'étais pas rendu compte. Je banalisais mes désordres. Et ne mesurais pas les conséquences gravissimes de mes actes.

Arrivé au tribunal avec sa valise

Les experts voient dans ce cas un "pervers" : "L'inceste lui permet d'être au-dessus de toutes lois. Mais c'est justement parce qu'on ne peut pas tout faire qu'on est humain. Sinon, c'est la barbarie", explique l’un d’eux.

L’avocat général a requis 15 ans de prison, une peine "très excessive, destinée aux meurtres ou aux assassinats", déplore l’avocat de la défense. L’homme a finalement été condamné à 15 ans de réclusion. Le matin, il était arrivé au tribunal avec sa valise. Convaincu, d’après Ouest-France, que le soir même il dormirait en prison.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Vladimir Poutine et Antonio Guterres appellent Israéliens et Palestiniens à arrêter les combats

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... quel est le profil du fugitif ?

EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination des 12-15 ans lancée aux États-Unis

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

Israël sous le choc après la diffusion du lynchage d’un homme en direct à la télévision

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.