Le père de Mohamed Merah interpellé par la police aux frontières

FRANCE

AFFAIRE MERAH – De retour depuis plus d’un mois à Toulouse, le père du tueur au scooter aurait été arrêté pour « irrégularité de séjour en France ».

Le père de Mohamed Merah, auteur des tueries de Toulouse et de Montauban en mars 2012, a été interpellé ce vendredi par la police de l’air et des frontières non loin du cimetière de Cornebarrieu où a été inhumé son fils, selon les informations d’I>Télé. Il était activement recherché depuis quelques jours pour présence illégale sur le territoire français.

Lundi, RTL avait révélé que Mohamed Benalel Merah était de retour à Toulouse , installé dans un appartement dans le quartier de Bagatelle depuis fin février. Selon la préfecture, le père du tueur au scooter avait demandé le renouvellement de sa carte de séjour le 17 mars dernier. Considérant qu’il était "plutôt installé en Algérie", la préfecture lui avait opposé un refus le 9 avril, soit un mois avant la fin de validité de sa carte de séjour.

Entendu par la police

Depuis le 9 mai, Mohamed Benalel Merah était donc considéré comme un étranger en situation irrégulière. "Lorsqu’il y a le refus du renouvellement d’une carte de résident, ça vaut obligation de quitter le territoire", avait indiqué le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve lors des questions au gouvernement à l’Assemblée nationale le 2 juin dernier. Et d’ajouter : "Cette obligation est désormais exécutoire, et elle sera exécutée."

C’est donc chose faite. Selon une source policière, le père de Mohamed Merah était entendu en fin de matinée par la police aux frontières de Toulouse dans le cadre d'une procédure de droit au séjour.

A LIRE AUSSI >> Retrouvez tous nos articles sur l'affaire Merah

Lire et commenter