Le phénomène "Race the Tube" gagne Marseille

FRANCE
INSOLITE - Le challenge sportif à la mode sur le Net, qui consiste à descendre d’une rame de métro et à courir à la station suivante pour rattraper cette même rame, débarque à Marseille.

Sortir du métro, monter les escaliers quatre à quatre, sprinter jusqu’à la station suivante équipé d’une GoPro - mini caméra embarquée - et remonter dans la même rame. C’est le nouveau défi sportif à la mode sur les réseaux sociaux.

Un challenge baptisé " Race the tube " réalisé à Hong Kong, Copenhague, Stockholm, Paris et maintenant Marseille grâce à  Jules Rebuffat (voir vidéo ci desssous). Sauf que dans la cité phocéenne, c’est bien connu, on n’aime pas faire comme tout le monde. La faute à la physionomie de la ville, selon notre jeune sportif de 17 ans.

"Sur les vidéos, les sprinteurs courent en moyenne 300 mètres entre deux stations. A Marseille, elles sont plutôt espacés de 800 mètres", constate-t-il.

Bientôt à vélo

Illustration entre Castellane et Estrangin. En un temps record de 4 minutes et 5 secondes, Jules relie en courant les deux stations, pendant que deux de ses amis font le même trajet mais en passant de la ligne 2 à la ligne 1. Au final... Pari réussi. Une belle perf’  si l’on prend en compte la difficulté du parcours.

"Avec les travaux du tramway de la rue de Rome , c’est pas évident de se faufiler entre les passants et le chantier, explique Jules. Du coup on est passé par les petites rues, comme celle des Antiquaires", pas toujours faciles d’accès non plus.

Pas rassasié le sportif marseillais voit déjà plus loin. "Je réfléchis à un nouveau défi. De rapidité, toujours. Peut-être rejoindre deux stations mais à vélo cette fois-ci ! ". Et bien bon courage, vu le manque de pistes cyclables à Marseille.
 

Lire et commenter