Le plan anti-jihadiste du gouvernement

FRANCE

Près 300 Français seraient actuellement sur le territoire syrien, pour mener le jihad. Pour le gouvernement, ils représentent un risque à leur retour en France. Fin avril, un vaste plan de lutte contre ces mouvements a été mis en place. Les agents de la sécurité intérieure scrutent toutes les traces numériques laissées par les jihadistes.
Lire et commenter