Le "pousseur" du tramway placé sous le statut de "témoin assisté"

Le "pousseur" du tramway placé sous le statut de "témoin assisté"

FAIT DIVERS – Après deux jours de garde à vue, le jeune homme qui en avait poussé un autre à la station Jean-Médecin a été présenté à un juge d'instruction. Il a été placé sous le statut de "témoin assisté" et a été relâché/

Il va falloir du temps pour faire toute la lumière sur la mort, dimanche soir, d'un homme poussé par un autre sous une rame de tramway au niveau de la station Jean-Médecin. Placé en garde à vue juste après les faits, le jeune homme de 24 ans a été présenté à un juge d'instruction ce mardi en fin d'après-midi. Le parquet de Nice a finalement requis un placement sous le statut de "témoin assisté". Une enquête a été ouverte pour "violence volontaire ayant entraîné la mort sans l'intention de la donner", a précisé le parquet. Le suspect a été relâché.

Les enquêteurs cherchent à vérifier si le "pousseur" a, comme il l'affirme, reçu un coup de poing avant de repousser celui qui serait alors son agresseur. "Nous n'avons qu'un seul témoin qui confirme ces déclarations", précise le procureur de la République, Eric Bedos. Les images des caméras de vidéosurveillance sont inexploitables. La police recherche des témoins (contacter la brigade criminelle au 04 92 17 22 63).

La victime avait été condamnée pour violences

La victime a été identifiée : il s'agit d'un homme de 31 ans, né au Sénégal. Connu de la justice, son casier fait mention de deux condamnations devant le tribunal correctionnel de Toulon, dont une pour violences. Son corps doit être autopsié ce mercredi.

Ce décès est le deuxième depuis la mise en service de la ligne 1, il y a près de sept ans. Le 1er octobre 2010, une retraitée de 89 ans qui traversait à pied le boulevard Comte-de-Falicon, à Nice-Nord, avait été percutée par une rame.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : 25 contaminations au variant Omicron désormais confirmées en France

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Présidentielle 2022 : un premier meeting "à risque" pour Eric Zemmour

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.