Le président de la fac du Mirail pose un ultimatum aux occupants de la fac

Le président de la fac du Mirail pose un ultimatum aux occupants de la fac

EDUCATION – Une assemblée générale a décidé mardi un nouveau blocus de l'université jusqu'à mardi. Le président Jean-Michel Minovez a dénoncé cette décision.

Encore des tensions à l'université Jean-Jaurès. Alors que mardi matin quelques dizaines d'étudiants ont empêché la tenue du conseil d'administration qui devait voter le budget, une assemblée générale organisée par les grévistes en milieu de journée a reconduit le blocus jusqu'à mardi.

Cette décision intervient au lendemain de la publication des résultats de la consultation électronique qui a vu les étudiants rejeter à une large majorité "le blocage de leur université comme moyen d'action" (4097 voix contre et 817 pour).  Certains étudiants ont même appelé le président Jean-Michel Minovez à engager des actions concrètes. "Les 4097 étudiants qui ont voté contre le blocus comptent sur vous, ne les décevez pas", pouvait-on lire sur la page Facebook du groupe "Contre le blocus de l'université".

Le tribunal juge l'occupation du campus illégale

De son côté, Jean-Michel Minovez a réaffirmé sa fermeté rappelant que le vote du nouveau blocage décidé "par une cinquantaine de personnes était inacceptable autant sur la forme que sur le fond". Il a également rappelé qu'il mettrait "en œuvre les moyens nécessaires au respect des résultats du vote électronique" et a invité "toute la communauté à poursuivre l'ensemble de ses activités".

Dans le même temps, le tribunal administratif de Toulouse a jugé "illégal" l'occupation du campus par les tentes des ZADistes depuis quelques jours. "Je leur laisse quatre à cinq jours pour partir, je compte sur leur intelligence", a réaffirmé le président de Jean-Jaurès.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : le variant découvert en Inde classé comme "préoccupant" par l'OMS

EN DIRECT - Tensions à Jérusalem, frappes sur la bande de Gaza : Washington condamne "une escalade inacceptable"

Mort de Michel Fourniret : "Il était incapable de donner des informations", réagit le père d'Estelle Mouzin

Vincent éliminé de "Koh-Lanta" : "En rentrant, je me suis inscrit à une formation pour devenir coach de vie"

Cinq départements désormais en alerte orange pluie-inondation

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.