Le rectorat de Toulouse fait sa rentrée sur une faute d'orthographe

Le rectorat de Toulouse fait sa rentrée sur une faute d'orthographe

EDUCATION – A l'occasion de la journée de rentrée des profs stagiaires, le document de présentation comportait une grosse faute d'orthographe. De quoi susciter la raillerie des stagiaires et des internautes.

C'est la faute qui fait tache. A l'occasion du début de la formation des professeurs des écoles stagiaires de l'Académie de Toulouse qui se déroulait mardi, les futurs enseignants ont relevé une énorme faute d'orthographe dans le document de présentation.

Au lieu de "rentrée scolaire " il était écrit "rentré scolaire". La faute a suscité les commentaires ironiques des stagiaires. "Notre formation commence bien. Crédibilité 0" a posté sur Twitter Virginie, une des participantes à la formation photo à l'appui. Depuis les commentaires acerbes ne finissent pas de fleurir sur les réseaux sociaux.

Une coquille pour le Rectorat

"L'Académie de Toulouse ne se remet toujours pas du départ de Benoît Hamon...et en perd même son orthographe", ajoute Peter, tandis que Natasha estime que "l'utilisation du #Bescherelle ne devrait pas se limiter aux élèves". Au Rectorat on se défend d'être fâché avec la grammaire française.

"Nous n'en avons pas parlé ce matin, il y a d'autres gros sujets à quelques jours de la rentrée", commente-t-on au service communication. "Il faut organiser la rentrée, la Rectrice recevait les chefs d'établissements du département, pour nous cette coquille sur la page d'un document d'une présentation de deux heures n'est pas un sujet. C'est malheureux mais c'est anecdotique !"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour remet en cause les limitations de vitesse et veut supprimer le permis à points

Éric Zemmour : immigration, retraite, natalité... ses arguments passés au crible

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : "Du point de vue des idées, Zemmour c'est l'apogée du n'importe quoi", dénonce Castaner

REVIVEZ - OM-PSG : malgré deux buts refusés et un carton rouge, Marseille et Paris se quittent dos à dos dans ce "Classique"

Présidentielle 2022 : sur LCI, Marine Le Pen dénonce la "division" et les "propos outranciers" d'Éric Zemmour

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.