Le repas de Noël pour les Nuls

Le repas de Noël pour les Nuls

GASTRONOMIE - On mange quoi pour les fêtes ? Le casse-tête recommence, surtout pour les novices de la spatule. Pas de panique. Grâce à notre menu presque inratable, nous vous promettons d’épater la galerie, belle-mère comprise Dans sa cuisine des Carmes, Simon Carlier l'ex candidat de "MasterChef " en 2012 brandit deux tranches de pain: « On va commencer par un pain perdu, œuf onsen et truffe. » Vous n’avez pas compris un mot sur deux ? Poursuivons !

Pour bien commencer : pain perdu et son œuf onsen à la truffe
"Prenez des tranches de pain rassis de 2 centimètres d’épaisseur. Avec un emporte-pièce, découpez un large rond dans la mie, puis faites un petit trou au centre de ce cercle", explique le chef. Jusqu’ici, on s’en sort. "Battez grossièrement deux œufs avec 20 centilitres de lait et trempez le pain." Tout va se corser avec la cuisson : "Essayez de ne pas laisser brûler votre pain perdu, il doit seulement être grillé."
Quelques minutes dans une poêle beurrée suffisent. Il est temps de découvrir l’œuf onsen, l’œuf le plus parfait du monde. "Il doit cuire à 62 °C pendant une heure, explique Simon. Mais on peut aussi faire un œuf mollet : six minutes de cuisson !" Cet œuf est ensuite trempé dans une crème chauffée, où des morceaux de truffe blanche ont infusé. Côté décoration, ajoutez des petites pousses, de l’endive rouge et des petits radis. Votre entrée presque parfaite est prête !
Accord mets et vin : "Choisissez un vin blanc, par exemple un pinot auxerrois, domaine Trapet, long en bouche avec des notes de fruits confits et d’épices", conseille Jean-Louis, le Monsieur vin du restaurant Solides.

Pour se régaler : ballottines de pintade au foie gras
"Prenez une pintade désossée, disposez la viande dans un film, puis du foie gras au milieu et refermez. Pochez les ballottines dic minutes et accompagnez avec un gratin dauphinois."

Pour finir en beauté : une forêt noire ultra facile à préparer

Pour finir en beauté, rien de mieux qu’un mets chocolaté. Oubliez la forêt noire et ses trois heures de préparation ! "Voici la fausse forêt noire ! Pour plus de simplicité, remplacez la génoise par une dacquoise fabriquée avec de la poudre d’amandes, un blanc d’œuf battu en neige et du cacao. Par-dessus, dressez une ganache au chocolat avec des cerises confites et de la chantilly."
Accord mets et vin : "Accompagnez ce plat avec un rouge léger, tannique et souple en bouche, par exemple un vin du Jura en AOC Arbois du domaine Puffenay", conclut Jean-Louis.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

Variant Omicron : le vaccin favorise-t-il l'infection au Covid via des "anticorps facilitants" ?

Jean-Michel Blanquer a annoncé le protocole sanitaire de la rentrée... depuis Ibiza

Est-ce à moi de payer le raccordement à la fibre de mon domicile ? Le 20H vous répond

Un étudiant britannique se retrouve seul à bord d'un vol entre le Royaume-Uni et la Floride

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.