Le Rhône-Alpes en "alerte attentat", ça change quoi ?

DirectLCI
A l'issue du Conseil restreint à l'Elysée vendredi après-midi, quelques heures après l'attaque d'une usine à gaz en périphérie lyonnaise, le plan Vigipirate a été réhaussé au niveau "alerte attentat" en Rhône-Alpes. Ce samedi matin, les premiers effets commencaient à se faire voir dans la région.

Sur le même sujet

Lire et commenter