Le Sénat met en place un délit de "consultation habituelle de sites terroristes"

Le Sénat met en place un délit de "consultation habituelle de sites terroristes"

ŒIL DU WEB. Dans la nuit de mercredi à jeudi, le Sénat a créé un amendement de "délit de consultation de sites terroristes". La mesure républicaine sanctionnerait par deux ans d'emprisonnement et 30.000 euros d'amende. Une exception sera faite pour les personnes "de bonne foi", qui regardent ces informations dans le cadre notamment de leur métier, s'il s'agit par exemple d'informer.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

SONDAGE EXCLUSIF : Forte percée de Valérie Pécresse, Emmanuel Macron toujours en tête

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary-sur-Mer : deux personnes extraites des décombres, l'une d'elles inconsciente

Le Covid, une simple bactérie ? Les autorités de Singapour démentent avoir dévoilé un "canular mondial"

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 12.000 patients à l'hôpital, près de 2200 en réanimation

Covid-19 : protocole renforcé à l'école, fermetures des discothèques... Le point sur les nouvelles mesures sanitaires

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.