Violemment agressé à Paris pour sa montre, le sénateur écologiste Jean-Vincent Placé songe à arrêter la politique

Violemment agressé à Paris pour sa montre, le sénateur écologiste Jean-Vincent Placé songe à arrêter la politique

FAIT DIVERS - Le sénateur écologiste et ex-secrétaire d'État Jean-Vincent Placé a été victime d'une violente agression à Paris lundi. Les agresseurs voulaient lui subtiliser sa montre.

L'ancien secrétaire d'Etat chargé de la Réforme de l'Etat et de la Simplification (entre février 2016 et mai 2017) Jean-Vincent Placé a été victime d'un vol à Paris dans la nuit de samedi à dimanche. Selon une information de RTL, le sénateur écologiste a été violemment agressé par des individus qui voulaient lui arracher sa montre de luxe. Une source judiciaire a précisé à LCI, mardi soir, qu'une enquête de flagrance pour "vol avec arme" avait été confiée au 1er DPJ (département de police judiciaire). 

Contacté par l'AFP, Jean-Vincent Placé a confirmé avoir été frappé par trois individus qui lui ont effectivement dérobé sa montre, son téléphone portable et sa carte bleue. Blessé au dos, il a également eu la lèvre fendue et une dent cassée, et s'est vu prescrire 6 jours d'ITT. Il a porté plainte.

Toute l'info sur

L'abandon de Hollande

Lire aussi

Il songe à arrêter la politique

Selon Le Parisien, l'agression s'est produite rue Bleue (IXe arrondissement), vers 2 heures du matin, à la terrasse d'un café. La montre que les agresseurs tentaient de subtiliser serait d'une valeur de 7.000 euros. 

Jean-Vincent Placé a confié à l'AFP que cette agression l'avait fait réfléchir à son avenir. "J'aime beaucoup la politique mais cette agression me fait réfléchir à arrêter", a-t-il indiqué, alors que son siège sera remis en jeu lors des élections sénatoriales, le 24 septembre. "Ma réflexion est très avancée", a-t-il ajouté. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Les vaccins Pfizer ont-ils plus d'effets indésirables qu'AstraZeneca ?

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

EN DIRECT - Covid-19 : quarantaine obligatoire pour les voyageurs venant du Brésil, d'Argentine, du Chili et d'Afrique du Sud

REVIVEZ - La famille royale et le Royaume-Uni ont rendu un dernier hommage au prince Philip

Déconfinement : les pistes du gouvernement

Lire et commenter