Le service UberPop bel et bien illégal tranche le Conseil constitutionnel

DirectLCI
Le Conseil constitutionnel a confirmé mardi l'interdiction en France de l'application UberPop, système de mise en relation de clients avec des chauffeurs non enregistrés que la compagnie défendait au nom de la liberté d'entreprendre.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter