Le tag propre, quand l'eau à haute-pression remplace la bombe de peinture

DirectLCI
Fini les bombes de peinture, place aux nettoyeurs haute pression. Alors que les graffeurs sont chassés pour leurs tags sur les murs, ces derniers ne risquent pas d'être arrêtés par la police. En guise de pinceaux, des nettoyeurs à eau et des brosses à dents sont utilisés pour décorer les murs et les sols. Des créations loins d’être éphémères, visibles entre un et dix ans. A Rennes, une entreprise s'en est fait une spécialité avec des espaces pubs s’immisçant dans cet art écolo.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter