Le test sanguin contre la trisomie 21, un progrès réservé aux plus fortunées ?

DirectLCI
Les gynécologues et généticiens ont entamé un combat pour l’égalité des soins donnés aux femmes enceintes. Alors que l’amniocentèse, qui permet de détecter la trisomie 21 chez le fœtus, est une technique très risquée, une alternative, dénuée de danger et fiable à 99,5%, existe. Problème : elle coûte plus de 300 euros et n’est pas remboursée.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter