Le tiers-payant, une "usine à gaz" dénoncée par les syndicaux médicaux

DirectLCI
Depuis le 1er juillet, le nouveau dispositif "simple, rapide et sécurisé" mis en place pour pratiquer le tiers payant doit être proposé par les professionnels de santé. Mais pour le secrétaire général de la confédération des syndicats médicaux invité de LCI, cette nouvelle mesure entraîne une "surcharge dans la vie administrative" pour les médecins. Stéphane Landais alerte : le tiers-pays est "un temps grignoté sur le temps médical".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter