Le tour du lac Léman en fauteuil roulant

FRANCE
DEFI - Handicapé par une maladie orpheline, Manon Doyelle est clouée à un fauteuil roulant depuis cinq ans. Vendredi, la jeune femme, originaire de Bron, tentera de parcourir en cinq jours le tour du lac Léman.

Elle fêtera ses 25 ans de la plus belle des manières. Le 15 juillet, Manon Doyelle devrait en avoir terminé avec son incroyable défi  : celui de parcourir en fauteuil roulant le tour du lac Léman, soit 180 kilomètres, en cinq étapes et moins de vingt heures cumulées. Un parcours qui la fera notamment passer par Lausanne, Villeneuve, Thonon-les-Bains, Evian ou Genève.

Handicapée de longue date par une maladie orpheline, la jeune femme, qui habite Bron, ne peut plus marcher depuis cinq ans. "Cela fait près d'un an que je prépare ce challenge. Je me suis entraînée au parc de Parilly, au stade Duboeuf, à Miribel, à Annecy en passant par le lac du Bourget. J'ai choisi le lac Léman car j'adore cette région et parce qu'il y a le Musée olympique de Lausanne. C'est symbolique."

Parrainée par Tony Estanguet

Car dans cette aventure, Manon est loin d'être seule. La Brondillante est en effet entourée de toute une équipe, à commencer par son parrain, le triple champion olympique de canoë Tony Estanguet, "très fier" de l'accompagner dans ce projet.

"La nageuse Coralie Balmy m'aide aussi. Et Emeric Martin, pongiste handisport quadruple médaillé́ paralympique, m'accompagne comme coach mental", souligne la championne, mariée et maman d'une petite fille de 4 ans. Vendredi, quand elle s'élancera de Lausanne, la jeune femme repensera forcément au chemin parcouru. Partenaire du projet, EDF réalisera un film sur la performance de Manon. Pour montrer que malgré le handicap, les plus grands exploits demeurent possibles.

Toutes les infos : www.eautourdemanon.com

Lire et commenter