Le "tram surfing", ce phénomène qui inquiète

DirectLCI
JT 20 HEURES - C‘est un phénomène marginal qui s’est développé sur les réseaux sociaux depuis quelques années déjà, le "tram surfing". La pratique est simple : elle consiste à s’accrocher à un tramway en marche et se laisser emporter jusqu’à la station suivante. Sauf qu'elle est illégale et, surtout, très dangereuse.

Le "tram surfing", ce petit jeu qui peut vite tourner au drame. S’accrocher à un wagon pour faire quelques mètres ou tout simplement pour aller jusqu’à la prochaine station, la nouvelle mode chez certains adolescents a de quoi surprendre.


Le phénomène, répandu par les réseaux sociaux, touche de plus en plus de villes françaises. Plusieurs accidents graves ont été à déplorer ces derniers mois. A Lyon, un lycéen de 15 ans est entre la vie et la mort depuis quinze jours. Il a violemment heurté le sol alors qu’il était accroché à l’arrière d’un tramway.

Une pratique venue de Russie

Destiné d’abord à resquiller, le "tram surfing" s’est développé en Russie où les pratiquants se lançaient des défis en se filmant puis en publiant leurs exploits sur les réseaux sociaux. La pratique s’est ensuite exportée en Allemagne puis au Royaume-Uni avant de se répandre en France. 


En 2013 déjà, un homme est décédé à Paris, il était monté sur le toit d’une rame de métro de la ligne 6 avant de percuter de plein fouet un tunnel situé près de la station Edgar-Quinet.

Plus d'articles

Sur le même sujet

Lire et commenter