Le tribunal de Bobigny pourrait porter plainte contre l'État face au manque de moyens

Le tribunal de Bobigny pourrait porter plainte contre l'État face au manque de moyens

Le tribunal de Bobigny, l'un des plus grands de France, pourrait attaquer l'État en justice car il n'a plus de moyens. Les dossiers s'accumulent dans les couloirs, il faudrait plus d'un an pour traiter un divorce. Car sur les 124 magistrat, un tiers manque à l'appel. Chaque mois, le tribunal est obligé de supprimer seize audiences correctionnelles pour lutter contre le manque de personnel.

Les articles les plus lus

VIDÉO - Le variant sud-africain du Covid-19 incontrôlable dans le pays

EN DIRECT - "Un tsunami arrive et on nous laisse sur la plage" : l'APHP veut des mesures plus strictes

Vaccin : le tacle du PDG de Moderna à l'Union européenne

Reconfinement : Emmanuel Macron temporise, les scénarios des prochains jours

Maintien des écoles ouvertes, vacances scolaires... Les réponses de Jean-Michel Blanquer sur LCI

Lire et commenter