Le tribunal refuse qu'ils appellent leurs enfants "Fraise" et "Nutella"

Le tribunal refuse qu'ils appellent leurs enfants "Fraise" et "Nutella"
FRANCE

INSOLITE – Deux couples de la région de Valenciennes voulaient baptiser leurs enfants "Fraise" et "Nutella". Ils ont été déboutés par le tribunal qui estime ces prénoms "contraire aux intérêts de l’enfant".

C’est bien connu, tous les goûts sont dans la nature. Sauf qu’en matière de prénom, on ne peut pas faire n’importe quoi. Deux couples de la région de Valenciennes l’ont appris à leurs dépens, comme le révèle La Voix du Nord dans son édition de dimanche 25 janvier.

Le quotidien revient sur la décision récente du tribunal de Valenciennes de ne pas valider les prénoms pour le moins farfelus choisis par des jeunes parents. Le 24 septembre, un bébé est ainsi baptisé "Nutella" à Valenciennes. Le 17 octobre, c’est une petite "Fraise" qui pointe le bout de son nez à Raismes, toujours dans le Nord.

Daemon reste Daemon

Dans les deux cas, l’officier d’Etat civil a averti le parquet, jugeant ces deux prénoms "contraires aux intérêts de l’enfant." A l'issue de l'audience destinée à supprimer ces deux prénoms des registres de l’Etat civil, Nutella a été rebaptisée officiellement Ella et Fraise est devenue Fraisine.

Les Nordistes ont visiblement de l’imagination en matière de prénoms puisque La Voix du Nord revient également sur le cas de ce couple du Cateau-Cambresis qui avait décidé de baptiser son fils Daemon en 2012. Un prénom inspiré par la série télévisée Vampire Diairies et qui avait aussi fait l’objet d’une audience au tribunal. Mais les parents avaient eu gain de cause, notamment en lançant une campagne de soutien sur Facebook, et Daemon avait gardé son prénom.
 

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent