L'école de la deuxième chance du Mirail fête ses 10 ans

L'école de la deuxième chance du Mirail fête ses 10 ans

France
DirectLCI
EDUCATION – L'école régionale de la 2ème chance fête aujourd'hui ses 10 ans d'existence. Plusieurs centaines d'élèves ont intégré le dispositif afin de trouver un emploi.

1400 élèves se sont assis sur les bancs de l'Ecole régionale de la 2ème chance (E2RC) depuis sa création en janvier 2004. Installée au milieu du quartier du Mirail, elle affiche selon sa direction un bilan satisfaisant avec 70% d'accès à l'emploi pour ses élèves.

C'est le cas de Hanni Bouzaid, 33 ans, passé à l'E2RC de mai à septembre 2011. "Malgré mon CAP carrosserie automobile, je sortais de 18 mois de chômage", raconte le jeune homme de 33 ans. C'est lors d'un entraînement à l'académie de boxe Christophe Tiozzo qu'il entend parler de l'école financée par le Conseil régional avant de l'intégrer quelques semaines plus tard.

"Repartir à zéro"

"Comme j'avais arrêté mes études très tôt, à 17 ans, j'ai dû repartir de zéro notamment en français et en mathématiques", raconte celui qui est aujourd'hui conseiller client à ERDF. "Travailler par petits groupes, avoir un suivi personnalisé, bénéficier des conseils d'un coach qui vous suit pendant votre parcours... Tout ça m'a été très bénéfique et m'a remis le pied à l'étrier !"

Un parcours qu'Azziza, 20 ans, aimerait suivre, elle aussi, après avoir intégré l'Ecole de la 2ème chance en septembre 2013. Avec deux CAP de restauration dans la poche, la jeune femme n'a pas trouvé sa place dans les différentes entreprises de restauration où elle a travaillé. Car Azziza veut faire de la mécanique.

"Ce que j'aime c'est réparer les voitures, toute petite déjà j'adorais bricoler ou réparer des postes cassés !", raconte-t-elle en riant. Au sein de l'E2RC, Azziza a trouvé la bonne carburation entre stages en entreprises et les sessions théoriques. "Ici, nous sommes bien entourés, quand on a besoin d'aide il y a toujours quelqu'un pour nous donner un conseil." Un dispositif qui lui permettra peut-être d'ouvrir bientôt son propre garage ! 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter