L’égalité filles-garçons n’attend pas le nombre des années

L’égalité filles-garçons n’attend pas le nombre des années

DirectLCI
ÉDUCATION – Les "ABCD de l’égalité" ont été officiellement lancés ce lundi à Villeurbanne par le ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon, et la ministre des Droits des Femmes, Najat Vallaud-Belkacem. Ce programme expérimental vise à transmettre des valeurs d’égalité et de respect entre les filles et les garçons et ce, dès le plus jeune âge.

Ryan a dix ans, et il ne sait pas encore le métier qu’il voudra faire plus tard. Elève en classe de CM2 au groupe scolaire Château Gaillard à Villeurbanne , le jeune garçon bénéficie des "ABCD de l’égalité" depuis quelques semaines. Ce programme expérimental a officiellement été lancé ce lundi par le ministre de l’Education nationale, Vincent Peillon, et la ministre des Droits des Femmes, Najat Vallaud-Belkacem. Il concerne dix académies en France, dont 46 écoles dans le Rhône et vise à transmettre des valeurs d’égalité et de respect entre les filles et les garçons et ce, dès le plus jeune âge.

Concrètement, les élèves échangent avec leurs professeurs sur les questions de l'égalité hommes-femmes dans la société. Ryan a ainsi pu se rendre compte que bien des métiers ou des activités étaient encore trop souvent réservés à un seul des deux sexes. "Je ne savais pas que les hommes pouvaient être sage-femme ou que les femmes pouvaient faire du hip-hop aussi bien, note-t-il. Et ce n’est pas normal que les filles soient moins bien payées quand elles exercent la même profession qu’un garçon."

"Déconstruire les préjugés"

L’objectif de ces séquences pédagogiques, intégrées au sein des programmes officiels existants, est donc d’éviter que les jeunes s’interdisent d’emblée des métiers auxquels ils pourraient prétendre plus tard. "Les filles, par exemple, s’orientent trop peu vers les secteurs scientifiques alors qu’elles réussissent bien à l’école. C’est un problème", constate Vincent Peillon.

"Il ne s’agit pas de nier la différence entre les hommes et les femmes, prévient Najat Vallaud-Belkacem. Mais, au contraire, d’apprendre l’égalité aux enfants et de déconstruire les préjugés avant même qu’ils n’apparaissent." Les ABCD de l’égalité pourraient être généralisés à l’ensemble du territoire dès la rentrée prochaine.
 

Plus d'articles

Sur le même sujet