Les Biennales du spectacle ouvrent mercredi : que faut-il aller voir ?

Les Biennales du spectacle ouvrent mercredi : que faut-il aller voir ?

France
DirectLCI
CULTURE - Les 6e Biennales internationales du spectacle se tiennent mercredi et jeudi à la Cité des congrès. 10 000 visiteurs sont attendus, et les propositions sont multiples. Qu’aller voir et faire ? Metronews vous aide à faire le tri.

10 000 visiteurs attendus, 300 exposants, 40 ateliers, 30 spectacles… Les Biennales internationales du spectacle (BIS) qui se déroulent mercredi (9 h à 20 h) et jeudi (9h à 19 h) à la cité des congrès, sont dédiées à l'actualité du théâtre, de la danse, de la musique, ou encore des arts de la rue. Le rendez-vous mêle professionnels, artistes, tourneurs et grand public. Metronews vous aide à faire le tri parmi les nombreuses animations proposées.

Côté forums et débats
Deux grands débats sont proposés dans l’auditorium 2000, sur l’avenir du spectacle vivant : "Pas de culture sans artistes !", mercredi à 10 h, et "Où va le spectacle vivant", jeudi à 10 h. Les rendez-vous Grands témoins font eux intervenir des professionnels, comme le directeur de recherche au CNRS Guy Saez mercredi (10 h) ou Robin Renucci, comédien, jeudi.

Côté scène actuelle
Depuis 2012, la Sacem et les BIS invitent six structures professionnelles à parrainer et présenter un groupe ou un artiste dont elles ont accompagné la carrière. L’occasion de découvrir des artistes actuels, comme Grindi Manberg et son beat electro, parrainé par la salle de La Cartonnerie à Reims, ou le punk-rock des Nantais Von Parihas, mis en avant par Le Chabada. Les scènes débutent mercredi à 14 h 30 et jeudi à 11 h.

Côté concerts en ville
Pour la première année, les BIS proposent des "Rendez-vous Biströ" : des rencontres avec des artistes dans les cafés-culture du centre-ville. Le Flesselles (3, allée Flesselles) propose ainsi mercredi à 21 h une lecture musicale autour d’Aimé Césaire. Le Nid, en haut de la Tour Bretagne, accueille Héléna Noguerra, le Live Bar (rue de Strasbourg), Merlot et le 44.4, rue du Couedic, le rock féminin de Sirius Plan.

> Tous les détails sur www.bis2014.com

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter