Les centimes, stop ou encore ?

France
DirectLCI
Souvent abandonnés au fond des poches ou des sacs, les centimes font partie du quotidien des Français, qui ont souvent beaucoup de mal à s’en débarrasser. Plus que les particuliers, les commerçants sont excédés par cet amas de pièces rouges, pouvant culminer jusqu’à 20 euros tous les quinze jours. Les Pays-Bas, la Belgique et l’Irlande ont d’ores et déjà fait une croix sur les centimes alors que les Finlandais n’en ont jamais eu. En France, la monnaie de Paris produit 400 millions de pièces tous les ans. Une entreprise propose de faire l’arrondi sur les courses, reversant les centimes délaissés à des associations.

Sur le même sujet

Lire et commenter