Les chômeurs surveillés par 200 "nouveaux flics"

DirectLCI
Les demandeurs d’emplois seront désormais plus contrôlés. 200 postes vont être créés pour surveiller les fraudeurs. S'il y a triche, ils seront radiés et leurs allocations, suspendues. Pour certains, comme Christian Boulaine, président de l'association Cadr'Action à Rezè en Loire-Atlantique, cette mesure "stigmatise".

Plus d'articles