Les clowns inquiétants ont-ils pris peur ou sont-ils en vacances ?

Les clowns inquiétants ont-ils pris peur ou sont-ils en vacances ?
FRANCE

JUSTICE - Selon le procureur de Douai , Éric Vaillant, les clowns inquiétants ne se montrent plus à cause des vacances et de l'exemplarité d'une peine de six mois de prison avec sursis, lundi, contre un jeune déguisé en clown effrayant.

Les clowns inquiétants, qui ont semé la terreur dans la région de Douai, la semaine dernière, aux abords d'établissements scolaires, se font discrets. Trois plaintes ont été déposées, mais la police n'a pas réussi à remonter vers eux.

Selon le procureur de Douai, Éric Vaillant, l'arrivée des vacances scolaires et la condamnation d'un jeune de 19 ans, lundi , à six mois de prison avec sursis et 105 heures de travail d’intérêt général pour s'être déguisé en clown en faisant peur à des jeunes à Douvrin (près de Lens), ont permis de calmer le jeu.

"Il faut apprendre à vivre avec"

"Les jeunes susceptibles de se lancer dans ces mauvaises blagues ont pris conscience de risques qu’ils encouraient", a déclaré le procureur dans La Voix du Nord . Selon lui, il va falloir "apprendre à vivre avec ces phénomènes qui naissent et se développent sur Internet."

"Il y a eu les apéros géants, qui à force de prendre de l’ampleur ont causé des troubles à l’ordre public, mais aussi les Harlem Shake, qui eux n’ont pas posé de problème, ajoute-t-il dans le quotidien nordiste. En soi ils ne représentent pas un problème, seulement il faut savoir qu’il y a des règles à respecter. Ça n’a jamais fait rire personne d’effrayer des fillettes de 6 ans."

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent