Les clowns sont de sortie en Rhône-Alpes et en Bourgogne

FRANCE
FAITS DIVERS – Les clowns sévissent aussi en Rhône-Alpes et en Bourgogne. A Mâcon, un mineur a été agressé. Dans la Drôme, c'est une vieille dame qui était menacée et la police grenobloise a reçu de nombreux appels sur le sujet. A Lyon, les clowns sont pour l'instant discrets.

Lundi à Mâcon, en Saône-et-Loire, un jeune mineur de 14 ans qui rentrait tranquillement chez lui à trottinette a soudain été attaqué par un individu déguisé en clown. Projeté à terre, il dit avoir reçu plusieurs coups. Selon Le Progrès , la famille de l’adolescent a depuis déposé plainte. Au même moment, deux individus déguisés, armés pour l'un d'une batte de baseball et pour l’autre d'une hache, sévissaient à d'autres endroits de la ville. La police ignore si leurs armes étaient réelles ou factices.

Ces actions ont été condamnées fermement par le préfet de Saône-et-Loire, Fabien Sudry, qui incite à signaler les suspects en appelant le 17. Il précise cependant que les chasseurs de clowns encourent également une condamnation.

D'autres villes touchées par le phénomène

A Grenoble, un homme qui promenait son chien s'est résolu à lâcher son animal aux trousses d'un autre hurluberlu armé d’un couteau, pour le mettre en fuite. Dans cette ville, la police a reçu une quinzaine d’appels depuis ce week-end. Dans la nuit de mardi à mercredi, c'est une jeune fille qui a appelé la police grenobloise après avoir été menacée par quatre hommes déguisés et armés de barres de fer.

Enfin, à Chamaret, dans la Drôme, c'est une septuagénaire qui a été arrêtée au volant de sa voiture, mardi après-midi par un homme-clown, bientôt rejoint par deux autres, dont l’un brandissait un couteau, selon la gendarmerie. A Lyon, la police dit avoir reçu quatre appels à ce sujet, qui ont donné lieu à des interventions, mais sans résultat. Aucune plainte n’a été déposée dans cette ville pour l'instant.
 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter