"Les élections intermédiaires jamais bonnes pour le pouvoir en place", selon Bartolone

"Les élections intermédiaires jamais bonnes pour le pouvoir en place", selon Bartolone

Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, était l'invité politique de Radio Classique et LCI, ce mardi. Le Parti socialiste a subi une nouvelle débâcle au premier tour des élections départementales. Selon lui, "les élections intermédiaires ne sont jamais bonnes pour le pouvoir en place".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Lire et commenter