"Les élections intermédiaires jamais bonnes pour le pouvoir en place", selon Bartolone

FRANCE

Le président de l'Assemblée nationale, Claude Bartolone, était l'invité politique de Radio Classique et LCI, ce mardi. Le Parti socialiste a subi une nouvelle débâcle au premier tour des élections départementales. Selon lui, "les élections intermédiaires ne sont jamais bonnes pour le pouvoir en place".
Lire et commenter