Les étudiants de Jean-Jaurès votent contre le blocage de leur université

Les étudiants de Jean-Jaurès votent contre le blocage de leur université

EDUCATION – Plus de 5000 étudiants ont participé au scrutin organisé par l'université depuis vendredi. La majorité a signifié leur opposition au blocage de leur campus.

Les étudiants de l'université Jean-Jaurès opposés au blocage de leur fac. 5404 étudiants (sur 24 000 inscrits) ont participé au vote électronique organisé par l'administration de vendredi à lundi.

Et se sont exprimés dans une grande majorité contre "le blocage de leur université comme moyen d'action" (4097 voix contre 814). L'autre question, étaient-ils "favorables au remplacement des jours de banalisation par des journées de cours où l'appel n'est pas effectué", a recueilli 3622 pour et 1120 contre.

"Le résultat est net et tranché"

"5000 votants cela semble peu, mais en comparaison avec les AG on voit une démarcation claire entre les pour et les contre", commente Matthieu, porte-parole du groupe "Contre le blocus de l'université". Pour Jean-Michel Minovez, le président de Jean-Jaurès: "C'est une réussite, le résultat est net et tranché".

Nous couper l'herbe sous le pied

Il espère s'appuyer sur ce résultat pour ramener un semblant de sérénité dans les couloirs du campus. Mais dès lundi soir, alors que les grévistes avaient appelé à boycotter le suffrage électronique, "il a voulu nous couper l'herbe sous le pied en organisant rapidement le vote", regrette Arya Meroni le porte-parole du comité de mobilisation, les locaux de la présidence ont été envahis par des étudiants grévistes et des ZADistes.

Les contestataires se sont donné rendez-vous mardi matin dès 8 h devant les locaux de l'administration alors que doit se tenir un conseil d'administration et qu'une assemblée générale est prévue le même jour à 12 h 30.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Les organisateurs de la manifestation pro-palestinienne interdite à Paris maintiennent leur appel

EN DIRECT - Fin de la traque dans les Cévennes : le suspect en garde à vue pour "assassinat"

Tensions au Proche-Orient : d’où vient l’arsenal militaire du Hamas ?

VIDÉO - "Une femme libérée et de pouvoir" : Amandine Petit a défilé en Marianne à Miss Univers

"Excusez-moi, je me rends" : la fin de cavale du fugitif des Cévennes, "affaibli et hagard"

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.