Les étudiants du Mirail ne veulent pas changer de nom

Les étudiants du Mirail ne veulent pas changer de nom

DirectLCI
EDUCATION – La fac de lettres de Toulouse pourrait troquer son nom habituel pour celui de Jean Jaurès. Certains étudiants opposés à cette initiative ont lancé une pétition.

Les étudiants tiennent au nom de leur université. Son président Jean-Michel Minovez souhaite la renommer faculté Jean Jaurès. Une décision qui provoque la polémique chez de nombreux étudiants

Ces derniers ont fait savoir leur désaccord sur le bien-fondé de cette initiative. "On a conscience des désavantages pour l'université de porter le nom du Mirail, mais nous sommes déterminés à en faire un symbole", explique Mathilde, inscrite sur le campus de lettres à l'origine d'une pétition sur le Web.

Dialogue avec les habitants

La jeune femme rappelle qu'être implanté dans cette zone difficile "permet aux étudiants de mettre en place un dialogue avec les habitants. Changer de nom reviendrait à marquer une distance avec ce quartier et cela ne semble pas être une bonne chose".

Centenaire de la mort de Jean Jaurès

Si la pétition n'a rassemblé pour le moment que 236 signatures (sur 24 000 étudiants), dans les coursives plusieurs voix s'élèvent contre ce nouveau baptême. "Je suis étudiant à la fac du Mirail et je souhaite le rester", témoigne Robinson tandis que Maxime estime que l'administration "ferait mieux de dépenser notre argent pour ouvrir plus de classes en TD".

Du côté de l'administration, on insiste sur la volonté d'améliorer l'image de l'université en pleine rénovation en l'associant à celle du député tarnais dont on fête cette année le centenaire de l'assassinat.

Plus d'articles

Lire et commenter