Les Français meurent deux fois moins d'infarctus que les Britanniques ou que les Allemands

DirectLCI
La France fait figure d'exception en Europe. Selon une étude d’Eurostat, c'est en France que l'on meure le moins d'une crise cardiaque. 6% des décès sont imputés à des infarctus, soit deux fois moins qu’au Royaume-Uni ou qu’en Allemagne. Ces bons résultats sont, selon notre spécialiste santé Caroline Bayle, dus à notre bonne alimentation, mais aussi à l'efficacité de notre médecine d'urgence.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter