Les Français n'aiment pas l'open space : et si on imaginait le bureau de demain ?

FRANCE

INNOVATIONS – Les Français n'aiment pas les open space et sont les Européens les plus insatisfaits de leur lieu de travail, selon une enquête parue mardi. Mais quand les designers se mettent au service du bien-être des salariés, leurs idées du bureau de demain peuvent être étonnantes. Metronews vous en présente trois : le bureau qui monte au plafond chaque soir à 18 heures, la roue de hamster qui permet de tapoter sur son ordinateur tout en faisant de l'exercice, et le "bureau-valise" pour s'isoler en open space.

Bruit, manque d'intimité, problèmes de concentration... Les Français n'aiment pas les open space. Mais ces bureaux ouverts sont devenus incontournables. Selon le baromètre 2014 de l’observatoire Actineo (réalisé en juin par l'institut CSA auprès de 2 500 personnes en Allemagne, Suède, Pays-Bas et France), publié mardi 4 novembre, seuls 33% des Français qui travaillent dans un bureau ont un espace individuel. C'est plus que les Néerlandais (16%) ou les Britanniques (25%), mais moins que les Allemands (36%). Et ces salariés font figurent de privilégiés dans l'Hexagone. Car si 88% des Français en bureau individuel se disent satisfaits de leur cadre de travail, ils ne sont plus que 67% en open space, là où pour un Britannique, l'écart de satisfaction n'est que de 3 points (de 87% à 84%). Nous sommes ainsi, et de loin, ceux qui en Europe voient le plus d'inconvénients à l'open space.

Comment atténuer ces mécontentements ? Tandis que des entreprises comme Google ou Airbnb sont aux petits soins pour leurs salariés, les inventeurs se remuent les méninges pour imaginer le bureau de demain. Metronews a retenu trois récentes innovations originales qui pourraient plaire aux salariés. Ou pas.

Le bureau qui s'envole à 18 heures
Marre des heures sup et des journées à rallonge ? L'idée du studio de design Heldergroen, à Amsterdam, est faite pour vous. Dès que sonne 18 heures, impossible de travailler dans ses locaux : les bureaux (ainsi que les ordinateurs et documents qui y sont posés), reliés au plafond par des câbles en acier, remontent dans des niches aménagées. Pour ceux qui veulent y rester, l'espace de travail est alors entièrement vidé, permettant d'y organiser des "cours de yoga", "des formations" ou même "une piste de danse", selon les dirigeants du studio. De quoi permettre au salariés de mieux concilier vie professionnelle et vie privée.

Le bureau roue de hamster
Notre deuxième innovation risque de moins plaire aux salariés. Quoi que. On connaissait déjà le "bureau-tapis de course". Deux Californiens, le designer Robb Godshaw et l'ingénieur Will Doenlen viennent de mettre au point un prototype étonnant pour que les employés puissent se dégourdir les jambes tout en travaillant : le "Hamster Wheel Standing Desk". Cette roue de hamster géante, qui repose sur quatre roues de skateboard, permet à l'utilisateur de tourner lorsqu'il marche, tout en tapotant tranquillement sur son ordinateur. Pour ses concepteurs, l'invention serait non seulement bonne pour la santé, mais elle permettrait aussi d'augmenter la concentration des salariés...

Le bureau-valise
Vous pensez que de telles inventions ne verront jamais le jour en France ? En mars dernier, la presse s'était fait l'écho du débarquement dans l'Hexagone du "bureau-valise". Ce meuble en carbone gris de 1,50 m de large sur 2 m de haut, dépliable en quelques secondes et équipé de connexions à Internet et au téléphone, peut s'installer n'importe où dans les open space et se déplacer de salle en salle, puisqu'il est équipé de roulettes. Première (et seule) société à s'être convertie à cet objet atypique, l'incubateur d'entreprises EuraTechnologies, à Lille, le propose aux entrepreneurs dont elle accompagne les projets pour quelques mois. "Nous en avons une dizaine, et ils sont très prisés par les créateurs que nous accueillons, nous explique-t-on à la direction du groupe. Cela permet de bouger facilement et de conserver les vertus d'échange de l'open space, tout en ayant un petit espace isolé." La société allemande qui fabriquait le bureau-valise en a toutefois pour le moment cessé la production. Le concept était sans doute trop en avance sur son époque.

Lire et commenter